Dans mes carnets

Compte-rendu : Camp NaNoWriMo août ’16

Parce qu’on rigole, on rigole, on se moque de mes compagnons de cérémonie du thé mais je fais des trucs un peu sérieux à côté quand même. Juillet était synonyme de Camp Nano et donc de défi d’écriture.

nanowrimo
Capture d’écran du site Camp NaNoWriMo

J’avais déjà participé au précédent camp, en mars, et ça avait été un échec retentissant. Je me suis tout de même fixé un objectif double de mon quotient normal, soit 1000 mots par jour que j’ai miraculeusement réussi à atteindre.

Ça n’était évidemment pas la mer à boire en comparaison des 1667 mots par jour du NaNoWriMo mais j’ai toujours relativement du mal à m’y astreindre notamment à cause de mon rythme de vie.

Cela fait finalement peu de temps que je me suis remise sérieusement à l’écriture et j’apprends encore sur mes propres capacités, le camp de Juillet a été de nouveau l’occasion de comprendre un peu mieux mes mécanismes d’écriture.

La régularité, ce n’est pas pour moi

Et pour plusieurs raisons. Comme précédemment évoqué : mon rythme de vie se place en numéro un. Il m’arrive de ne pas rentrer chez moi avant 23 heures ou minuit, après avoir crapahuté ou couru partout toute la journée et donc de ne pas avoir de temps pour me poser devant l’ordinateur ou un cahier et écrire. Il m’arrive d’écrire sur mon téléphone mais ce n’est ni agréable ni facile pour moi, je le réserve à mes moments de « Il faut absolument que j’écrive cette scène tout de suite ». Autant j’arrive à forcer l’inspiration de temps en temps, autant j’ai toujours l’impression de perdre mon temps alors que le jour suivant, je peux aligner 3000 mots à la chaîne sans forcer. Je dois apprendre à doser et équilibrer plutôt qu’à tenter d’être régulière.

nanowrimo2
Capture d’écran du site Camp NaNoWriMo

 J’ai besoin de brider mon imagination

Je n’ai pas travaillé sur un seul projet durant ce mois de juillet, j’en ai travaillé 5 ou 6 et c’est ridicule. J’ai avancé mon projet principal, j’ai couché des idées en tête depuis longtemps et j’ai même entamé des textes sorti de nulle part. Impossible de me laisser aller à ce que je VEUX écrire, il va falloir que j’arrive à me concentrer sur ce que je DOIS écrire ce qui est l’objectif visé pour le prochain NaNoWriMo… (Oui, je me plains d’avoir trop d’imagination. C’est comme ça.)

Rigueur, mam’zelle et en attendant, à vos claviers.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s