Dans mes carnets·Les Enfants du siècle

Les Enfants du Siècle – Épisode 3 : Jefferson

Pas d’articles en depuis quelques temps. J’ai commencé un nouvel emploi il y a deux semaines. Ça se voit, non ?

J’ai publié la semaine dernière l’épisode 3 des Enfants du Siècle, je vous mets tout de suite dans l’ambiance et on s’y met :

 

Côté Intrigue

Ce chapitre n’était pas un de mes préférés, il me fallait présenter Jefferson et Charlotte pour faire avancer l’intrigue mais je me suis surtout amusée à les monter l’un contre l’autre un peu gratuitement, j’avoue. L’important était d’appuyer sur la nervosité de Charlotte, le caractère totalement ambivalent de Jeff’ et le rôle un peu maternel que Lisa est obligée d’endosser. Hormis cela, on en découvre peu et ça avance tout doucement. Mise en place de l’ambiance, et surtout des relations entre les personnages.

En vrai « petit con » (dénomination officielle), Jefferson confronte tout de suite Charlotte sur ce qu’elle ne connaît ou comprend pas encore de l’univers dans lequel elle évolue. Une petite attaque gratuite lorsqu’elle n’enlève pas ses chaussures dans le genkan et c’est déjà la guerre entre eux deux.

Sendagaya

Charlotte et Jefferson habitent Sendagaya, quartier plutôt huppé de la capitale. Pile entre trois grands parcs, à quelques encablures des très touristiques Harajuku ou Shinjuku, l’environnement des habitations de ce quartier est très calme et reposant et on y côtoie beaucoup de bureaux dans le domaine de la mode et tutti quanti. L’ambiance et les magasins vous font vite ressentir qu’on est loin des quartiers populaires, un petit air de Breakfats at Tiffany’s dans les grandes avenues en plus.

Je viens d’emménager dans ce quartier et je découvre donc en même temps que les personnages les rues de Sendagaya. Pour leur part, ils vivent en plein milieu des maisons (qui semblent hors de prix) non loin de la gare Kita-sando (pas moi). La journée, les mamans en vélos passent entre les bâtiments et la nuit c’est plutôt les salary-man qui rentrent chez eux, la sacoche sur l’épaule dans des rues presque totalement désertées par les voiture. À pourtant quelques mètres d’une avenue très fréquentée, les ballades dans ces petites allées sont très agréables.

Dans le prochain épisode déjà (seulement) en cours d’écriture, on s’intéresse à Yuuto ! Qui ça ? Faut être un peu attentif les gars.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s