Les Enfants du Siècle – Épisode 4 : Yuuto

  Comme prévu, j’ai mis beaucoup de temps à écrire ce chapitre 4 et il ne doit son salut qu’à un hasard assez impromptu : des embouteillages sur le chemin du retour de la ville que je venais tout juste de choisir comme scène de fond.

Kawaguchiko

  Kawaguchiko est une de ces villes de campagne japonaise au relief et à l’architecture très étrange pour nous Français : aucune maison ne va avec sa voisine, de grandes nationales sans trottoir et un centre-ville ennuyeux au possible. Elle vit du tourisme et des sources chaudes, car voisine immédiate du Mont Fuji et offre par beau temps une vue magnifique sur la montagne sacrée, un volcan tout noir hors saison. Selon les saisons, les fruits y sont aussi légions et j’ai pu mettre la main sur des kaki moitié moins cher qu’à Tokyo… Quoiqu’il en soit et même si je comprends qu’elle ne plaise pas aux touristes, j’ai passé un très bon week-end là-bas et compte bien y retourner.

  Si je l’ai choisi elle, c’est qu’il me fallait une ville pas trop éloignée de la capitale (2 heures de bus, 3h30 au retour, tout est relatif) capable d’accueillir un grand centre de recherche avec un peu de verdure autour. L’ambiance un peu morne de la ville était également parfaite, voisine immédiate d’Aokigahara -la désormais célèbre forêt des suicides- et tristement vide en dehors de ses touristes empruntant les navettes pour filer à leur hôtel.

  Le centre de recherche se trouve en bordure du lac Sai (西湖), juste à gauche du lac Kawaguchi, en plein milieu de la forêt et non loin de la Bat Cave (et ouais, c’est comme ça). Des bureaux, on a vue sur ce lac et ses pêcheurs en quête du poisson local mais qui vient en fait d’Akita et qui a été introduit quelques dizaines d’années plus tôt (le musée était gratuit). Pas vraiment difficile d’accès mais surtout éloignée de la gare, les bus de villes s’y arrêtent mais le centre a évidemment son propre système de navettes.

 Scenario

  On avance ! Enfin, et c’est bien pour ça que le chapitre fait quasiment le double du format habituel. Deux jours après leurs rencontres, les fougueux Charlotte et Jef’ se sont finalement trouvé des atomes crochus. Un peu cynique tous les deux, je pense qu’ils auront une relation en dent de scie, surtout à cause de Charlotte d’ailleurs, mais j’ai aussi hâte de faire rentrer les autres personnages dans la danse.

  On en découvre à peine plus sur le fameux projet Enfants du Siècle qui finalement n’en est qu’à ses balbutiements. Je pense explorer beaucoup plus en profondeur cette thématique mais je ne suis toujours pas décidée sur le prochain chapitre, blabla scientifique ou introspection de l’angoisse ? Hum. Wait&See.

Publicités

2 réflexions sur “Les Enfants du Siècle – Épisode 4 : Yuuto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s