Ce que j’écris, comment et dans quel but ?

Il y a longtemps (tellement que je ne veux même pas commencer à parler de dates. Si, si, abstenons-nous…), Alwyne m’a taggué avec un questionnaire de l’écrivain, ses habitudes et son travail. Et comme je ne suis pas vache et que c’est pas mal intéressant, j’y réponds aujourd’hui !

Au programme, quel est le sujet de mon écriture, comment je m’y mets et ce que j’y aime. Fini les préliminaires et on saute à pieds-joints dedans, voulez-vous ?

 

1) Qu’est-ce que tu écris ?

De l’imaginaire !

J’ai écris beaucoup d’articles et je fais de la rédaction (copywriting) en anglais pour le travail mais ce que j’écris pour le plaisir restera toujours de l’imaginaire. Et de la prose, je suis incapable d’écrire de la poésie (et je n’aime pas vraiment en lire non plus). Récemment, je m’intéresse aussi aux textes de chansons mais c’est une lubie un peu en retrait pour le moment.

Pour en revenir à ce que j’écris, je n’aime pas coller des étiquettes mais je suppose que mes univers vont toujours vers la Fantasy, la Science Fiction et la psychologie humaine (ma grande passion).

2) Sur quoi écris-tu principalement ?

L’humain. Ses réactions, ses sentiments et ses façons de les affronter.

Mes univers, mes mondes ou même mes scénarios ne sont que des excuses pour raconter l’histoire de quelqu’un ou quelques uns. Je me concentre essentiellement sur la justesse des sentiments, ou tout du moins j’essaye. C’est une habitude que je n’ai remarqué que récemment mais c’est assez clair : je raconte nos histoires.

3) Quelle est la chose que tu préfères à propos de l’écriture ?

Partir d’une feuille totalement blanche pour arriver à des textes de plus de 50 000 ou 100 000 mots, c’est quelque chose que je trouverai toujours aussi impressionnant quelque soit l’art ou l’artiste… Nous partons de rien pour arriver à un petit monde en soi.

Il m’arrive aussi de retomber sur de vieux textes et me surprendre moi-même à me dire que j’ai eu de véritables épiphanies ce jour-là. Quand je suis retombée cet hiver sur un texte écrit il y a pas loin de 10 ans, je ne m’attendais vraiment pas à pouvoir utiliser ce brouillon mais je l’ai trouvé relativement bon ! Quelques corrections et il était en ligne.

4) Qui/quoi t’inspire/t’as inspiré pour commencer/continuer à écrire ?

Tout. Tout le temps, et c’est un peu fatiguant. Le problème étant que je dois apprendre à canaliser mes idées pour me focaliser sur un seul texte à la fois (et je n’y arrive généralement pas au demeurant).

Une fois que l’idée est là, qu’elle commence à s’affiner et à prendre une forme concrète, la clé sera la musique. Je m’arrange en général une playlist qui me met soit dans l’ambiance de mon monde soit dans celle de l’humeur de mes personnages… Beaucoup plus souvent sur l’humeur d’ailleurs ! Mon projet Fantasy s’écrira sur l’album Reanimation de Linkin Park…

5) Quel est ton personnage favori parmi ceux que tu as créé ?

Je déteste pas mal de mes personnages pour être honnète, ils sont tellement humains dans leurs sentimens qu’ils m’agacent souvent. Charlotte des Enfants du Siècle m’amuse beaucoup même si elle me pousse vite à bout.

Celui que je considère comme mon personnage préféré fait partie d’un projet en cours, qui ne verra sans doute jamais la lumière en dehors de mes carnets d’ailleurs : c’est un flic qui s’appelle Ewan, une tête de mule et une complexité à m’en faire crier de frustration quand je dois esquisser ses réactions futures.

Je les aime tous à ma façon, du coup je les fais souffrir pas mal.

6) Quand as-tu commencé à écrire ?

Quand j’étais à l’école primaire ? Honnêtement, je ne m’en souviens pas mais j’ai comme le sentiment que je l’ai toujours fait, d’une manière ou d’une autre les histoires se passaient de toute façon dans ma tête. De là, à les coucher sérieusement sur papier il faut remonter au collège ou lycée car je m’ennuyais ferme en cours. Publié dans la foulée sur ffnet, mes premiers textes publics étaient des fanfictions basées sur des manga !

7) Quelle est la première histoire que tu as écrite ?

Un roman de Fantasy, qui commençait pas trop mal pour être honnête et que je pourrais peut-être même reprendre un de ces jours si j’ai le temps ! (elle est bonne celle-là)

Je ne me rappelle pas des détails mais ça parlait d’une communauté de changeling qui essayait de vivre tranquillement dans son coin mais évidemment, il y avait des méchants haters qui voulaient leur casser la figure. Scénario somme toute classique mais avec son petit potentiel. En tout cas, j’avais dessiné la carte du monde et développé pas mal de personnages.

8) Quelle est l’histoire favorite que tu as écrite ?

Je n’ai pas d’histoire préférée… Elles véhiculent chacune un message, raconte quelque chose de différent et je suis incapable d’en choisir une.

Si je dois choisir celle dont je suis la plus fière, c’est sans doute les Enfants du Siècle, car c’est un projet de longue haleine qui continue sur la durée (et je tiens le bon bout). Coude à coude avec le texte « Je suis innocent » publié dans l’anthologie de l’Académie de l’Imaginaire, premier texte publié sur papier !

9) As-tu un planning d’écriture ? Écris-tu tous les jours ou seulement lorsque tu as de l’inspiration ?

Non, surtout parce que je suis incapable de m’y tenir. Je ne suis déjà pas adepte d’un emploi du temps qui tient la route dans ma vie profesionnelle et sociale alors pour écrire… C’est quand j’ai le temps, quand j’ai l’inspiration ou quand je prends le train (j’adore écrire dans le train).

Je suis loin d’écrire tous les jours, et quelque part j’aimerai bien mais je suis un peu trop esclave de l’inspiration pour le faire. Par contre, je créé tous les jours ! Dans ma tête… J’essaye de ne pas me limiter à quand j’ai l’inspiration pour une histoire en particulier et à forcer un peu le muscle de l’écriture, en général ça fonctionne pour me remettre le pied à l’étrier.

10) Souhaites-tu être publié.e ?

C’est fait ! C’est récent, mais c’est fait !

Ça n’était honnêtement pas un souhait que j’avais en particulier, je ne caresse pas vraiment du doigt l’idée d’être uniquement écrivain mais je suis bien contente que ça soit arrivé, un peu par hasard quelque part.

Et je suis loin d’être contre l’idée que d’autres de mes textes voient le jour sur papier mais je suis aussi très tentée par le cross-media, et le cross-media, ça prend du temps…

Sinon vous pouvez me retrouver sur la plateforme Wattpad ! Mais comme je suis un peu ennuyée par l’idée que les gens sont forcés à s’inscrire pour lire, je me demande si je ne vais pas publier quelques petites choses sur ce blog aussi…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s